Vérification

La vérification consiste à s'assurer que les données ont été reconnues, que les pages ont été assemblées en documents correctement et que les règles n'ont pas généré d'erreurs. La vérification est effectuée sur la station de vérification de données (où la précision de la reconnaissance est vérifiée) et sur la station de vérification (où tout type de vérification peut être effectué). La vérification est effectué pour les tâches.

La vérification démarre une fois qu'une tâche est arrivée à la station. La vérification commence par la vérification de groupe suivie de la vérification de champ. Si une définition de document ne comporte aucun champ inclus pendant la vérification de groupe ou de champ, la phase de vérification correspondante sera omise.

Lors de la création d'une définition de document, vous devez configurer la règle d'assemblage de documents : la séquence et le nombre de répétitions de page. Vous pouvez également configurer la vérification de l'assemblage à partir des valeurs des champs clés : dans ce cas, les champs clés doivent avoir la même valeur sur toutes les pages d'un même document. Les pages sont assemblées en documents automatiquement à l'étape de reconnaissance. À l'étape de vérification, vous devez corriger les éventuelles erreurs d'assemblage pour les documents de plusieurs pages. Les documents présentant des erreurs d'assemblage sont marqués par le symbole suivant . Une description de l'erreur est affichée en lettres rouges sous le nom de la définition de document. Lors de la création d'une définition de document, vous devez configurer la règle d'assemblage de document : la séquence et le nombre de répétitions de page. Vous pouvez également configurer la vérification de l'assemblage à partir des valeurs des champs clés : dans ce cas, les champs clés doivent avoir la même valeur sur toutes les pages d'un même document. Dans le cas contraire, le message correspondant s'affiche et les valeurs des champs clés sont mises en surbrillance en rouge. Les erreurs d'assemblage peuvent être corrigées très facilement en mode contour de page, qui permet à l'utilisateur de bien visualiser les images de page et les différents documents dont elles font partie. .

Pendant la vérification groupée, les groupes de caractères reconnus de manière identique sont soumis à la vérification. Le travail de l'opérateur consiste à identifier les caractères différents qui n'ont pas été reconnus correctement. Il doit ensuite corriger les valeurs, après avoir affiché l'image du champ contenant les caractères en question. S'il n'est possible de corriger les caractères, vous pouvez les marquer comme discutables.

Lors de la vérification de champ, les champs ayant une plage de valeurs connues sont soumis à la vérification. Le travail de l'opérateur consiste à vérifier les caractères reconnus sans certitude dans le contexte du champ entier. Il y a deux modes de vérification de champs : un mode d'affichage monochamp avec des coupes de caractères et un mode d'affichage multichamp, qui affiche des champs de même type.

La vérification des données est également effectuée dans la fenêtre Document qui s'ouvre quand vous double-cliquez sur le nom d'un document ou d'une page. Cette fenêtre de document n'affiche pas les champs distincts, mais le document dans son intégralité. Elle affiche également les caractères reconnus sans certitude, les erreurs de règle, etc.

Les règles non respectées et les erreurs de format affectant un champ sont signalées par une icône drapeau jaune avertissement) ou une icône drapeau rouge (erreur). Les avertissements et les erreurs générés par les règles et qui affectent plusieurs champs sont signalés par les icônes et respectivement. L'opérateur doit vérifier les champs présentant des erreurs de règle et, si possible, corriger les valeurs.  Les documents contenant des erreurs peuvent être vérifiés ultérieurement en les comparant à des documents papier ou à d'autres sources disponibles. Si, à ce stade du traitement, un champ comportant une erreur est masqué, l'opérateur constatera que le document contenant un champ masqué comportant une erreur est signalé par une icône drapeau grisé .

L'icône est également utilisée pour indiquer les instances lors desquelles des champs issus de FlexiLayouts n'ont pu être appliqués. Un opérateur peut spécifier manuellement les régions de tels champs sur l'image de document.

Pour plus de détails, consultez :

Vérification des données reconnues

15.03.2021 9:22:26


Please leave your feedback about this article